Votre réflexe après un dégât des eaux


09 74 19 18 00



Votre réflexe après un dégât des eaux


09 74 19 18 00



Image placeholder

Infiltration d'eau


Illustration

L’infiltration d’eau peut avoir de lourdes conséquences pour votre logement, mais aussi pour votre santé. Dès la détection des premiers signes d'humidité, ne perdez pas une seconde et contactez sans tarder un professionnel pour vous accompagner dans la prise en charge de ce phénomène.

Réactivité
Transparence
Qualité
  • Comment localiser une infiltration d’eau dans une maison ?

    L’infiltration d’eau n’est rien d’autre qu’une pénétration d’eau dans vos murs ou votre toiture. Lorsque ces supports sont en contact prolongé avec une source de forte humidité, le risque qu’ils s’imbibent durablement est alors important et les dégâts qui en découlent peuvent être nombreux. Certaines infiltrations peuvent même se situer dans des zones peu faciles d’accès et semi-enterrées, comme des caves ou des sous-sols.
    Il convient néanmoins de différencier infiltration d’eau et condensation. Le premier phénomène se caractérise par la pénétration de l’humidité extérieure à l’intérieur du mur. Dans le second cas, c’est l’inverse qui se produit : l’atmosphère intérieure étant très humide, elle contamine alors le mur.
    Une fois le mur humide, les conséquences peuvent être importantes, aussi bien sur l’état de votre logement que sur votre santé. Cela favorise en effet le développement des acariens et donc l’apparition des allergies, l’apparition de moisissures, des difficultés à chauffer le logement, des soucis médicaux liés à une trop grande humidité (problèmes articulaires, conjonctivite allergique, etc.).
    Côté travaux, l’infiltration d’eau fragilise grandement les supports, voire tout le bâtiment, dans le pire des cas. En effet, une infiltration d’eau non traitée risque d’engendrer un développement de champignon lignivore de type mérule, lequel attaquera directement les matériaux de construction, ce qui est malheureusement très fréquent dans notre région Bretagne.

  • Comment détecter une infiltration d’eau par la toiture de sa maison ?

    Bien des causes peuvent être à l’origine de votre infiltration d’eau. Au niveau de la toiture, c’est le plus souvent la porosité des matériaux (d’un revêtement en fin de vie) ou un entretien inadéquat qui entraînent ce genre de phénomènes.
    Si vous avez un doute et que vous souhaitez vérifier la présence d’une infiltration d’eau, soyez vigilant lors de chaque orage.
    S’il est d’intensité, il vous permettra de faire le point sur l’état de votre toiture :
    Si vous observez de l’eau qui s’écoule le long de vos murs et/ou des plafonds, le doute n’est plus permis. Vous pouvez également noter l’apparition de tâches ou d’auréoles, puis à terme l'apparition de cloques.
    Sachez par ailleurs que si vous disposez d’un toit-terrasse, vous devez être particulièrement vigilant à son entretien. L’eau de pluie s’y écoulant plus difficilement, elle ne doit pas être gênée par un quelconque obstacle. Les gouttières doivent également être nettoyées régulièrement pour éviter qu’une fuite ou une infiltration d’eau ne puisse ensuite s’y manifester.

  • Comment détecter une infiltration d’eau par les murs ?

    Les infiltrations d’eau concernent souvent les murs des habitations. Et les indices qui permettent de détecter leur présence sont relativement faciles à déceler. On retrouve généralement des auréoles brunes ou jaunes sur le ou les murs concernés. Ce sont en réalité des tâches relatives à l’humidité. Il est également possible que le revêtement soit directement humide au toucher. Il vous suffit de passer la main dessus pour détecter un tel phénomène. Vous pouvez par ailleurs noter des zones sur lesquelles votre peinture cloque ou s’écaille. Dans certains cas, un dépôt blanchâtre accompagne ce phénomène : Il s’agit de salpêtre et cela doit être traité au plus vite. Lorsque des taches noires ou vertes font leur apparition, la situation d’infiltration d’eau est déjà bien avancée : il s’agit alors de moisissures.
    L’intervention d’un professionnel pour assainir la zone localiser l’origine de cette infiltration au plus vite est hautement recommandée.La cause de telles infiltrations d’eau est là encore variée. Il peut s’agir : De fissures au niveau de votre mur extérieur et de votre façade.● De fuites de vos canalisations ou de celles de vos voisins (cela peut être le cas si votre logement est mitoyen). De la présence d’obstacles à l’évacuation de l’eau de pluie au niveau de votre toit (gouttières, pignon, etc.). De problèmes d’étanchéité (joints abîmés, différences de niveau de sol, etc.).

  • Comment détecter une infiltration d’eau par ses fenêtres ?

    Face à la vétusté ou au mauvais entretien de vos fenêtres et portes, l’infiltration d’eau peut s’imposer et devenir un problème de taille. L’origine de cette humidité peut être liée à des joints abîmés ou usés, à la présence de fissures dans les menuiseries ou encore à une pose mal réalisée : la détection d’infiltration d’eau est ici assez aisée.
    Le plus souvent, cela se manifeste par la présence de tâches à proximité immédiate de la fenêtre, le plus souvent en partie inférieure. Il se peut également que vous sentiez une forte humidité du mur en passant simplement votre main sur les murs situés autour de la fenêtre. Vous pouvez alors être certain que votre logement souffre d’infiltrations d’eau, liées à votre ouverture.
    Bon à savoir : l’infiltration ne doit pas être confondue avec la condensation. Lorsque de l’eau coule à l’intérieur, sur la surface de vos vitres, ou votre faïence, il ne s’agit pas d’infiltration d’eau mais plutôt de condensation. En effet, cette condensation est due à une forte augmentation de l’humidité de l’air ambiant. Ce phénomène est le plus souvent lié à une forte humidité ponctuelle, comme lorsque vous cuisinez ou que vous prenez une douche par exemple. Elle ne touche pas votre mur et n’est donc que temporaire. Cette condensation est une vapeur d’eau qui se modifie sous forme liquide au contact d’une surface plus froide. Ce phénomène s’accentue lorsque le logement est mal ventilé.

Nos conseils pour stopper les infiltrations d’eau dans sa maison

L’entretien régulier de votre logement est essentiel pour prévenir l’apparition de tels phénomènes. Mais lorsque l’infiltration est déjà présente, il vous faut agir sans tarder. Contactez alors un professionnel pour vous accompagner et vous aider à choisir la technique adaptée.Vous devrez ensuite faire réaliser des travaux de remise en état de vos murs et plafonds.

Illustration
Illustration

Bon à savoir :
Qui du propriétaire ou du locataire prend en charge les travaux ?

Sachez que pour les biens en location, en dehors de l’entretien des joints d’étanchéité des éléments sanitaires et des gouttières, c’est au propriétaire de prendre en charge ces interventions. Le locataire, lui, doit informer son bailleur au plus vite s’il détecte la présence d’humidité dans les murs.

NOUS CONTACTER

1H30

Délai moyen d'intervention

1H

Pour recevoir votre devis

3 modes de règlement

Carte bancaire - chèque - espèces

Asset 500

189€

Pour le 1er Forfait recherche de fuite